Mineurs marocains à Paris: la DGSN appelée à la rescousse

Claudine Rigal
Juillet 23, 2018

La révélation de l'envoi de fonctionnaires marocains à Paris a suscité de vives critiques dans les rangs des défenseurs des migrants mineurs. Ces enfants, qui ont rejoint clandestinement l'espace européen et atterri sur le territoire français, posent un sérieux problème aux autorités.

Des policiers venus du Maroc sont présents à Paris pour identifier, en vue de leur éventuel rapatriement, des mineurs marocains en errance dans le quartier de la Goutte d'Or, dont la prise en charge inquiète les autorités, a-t-on appris samedi auprès de la Chancellerie, confirmant des informations de L'Obs. La mission des policiers marocains est de rétablir les liens familiaux entre ces jeunes et leur famille au Maroc avant d'envisager leur retour. C'est en effet dans ce quartier que plusieurs jeunes garçons marocains sont livrés à eux-même.

Baptisé "arrangement administratif relatif au renforcement de la coopération policière opérationnelle", cet accord vise à lutter à la fois contre la délinquance et contre l'immigration irrégulière sous forme de criminalité organisée, note L'OBS.

Une situation qui embarrasse les riverains mais aussi les autorités locales et les défendeurs des mineurs. Pour la seule année 2017, 813 gardes à vue ont été recensés les concernant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL