Quatre enfants secourus, les autres lundi — Grotte en Thaïlande

Pierre Vaugeois
Juillet 9, 2018

"Le premier devrait sortir vers 21 heures" (16h00 en Suisse), a ainsi estimé le responsable, annonçant le départ vers les enfants de "treize spécialistes de niveau mondial venant de pays ayant une expertise" en spéléologie.

"Quatre enfants ont été sortis de la grotte et transférés à l'hôpital de Chiang Rai", a annoncé M.Osottanakorn lors d'un point presse.

L'espoir s'était amoindri après des jours de report en raison de risques trop importants. Finalement, l'opération d'évacuation des douze enfants et de leur entraîneur de football, coincés dans une grotte inondée en Thaïlande depuis quinze jours, a débuté dimanche 8 juillet.

"Aujourd'hui est le grand jour". Jusqu'ici, il fallait onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant. Le parcours est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau. Vendredi, un ancien plongeur d'élite de la Marine thaïe de 38 ans est mort exténué, alors qu'il apportait des bouteilles d'oxygène aux adolescents.

Des images relayées par des journalistes présents sur place, mais à distance de l'entrée de la grotte dont le site a été évacué, ont montré des ambulances quittant les environs de la grotte, puis des hélicoptères décollant et atterrissant dans la pénombre. "Nous devons utiliser la zone pour aider les victimes", ajoutait la police dans le haut-parleur. Ils avaient réussi à insérer un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié, mais des averses tombées samedi soir ont rappelé l'urgence d'une intervention. L'annonce de la police a été suivie par un branle-bas de combat dans le campement monté par les journalistes, avec des caméras partout et des lits de camp pour être aux meilleures places pour filmer l'évacuation des enfants. Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, avait prévenu vendredi soir que l'afflux de médias posait problème. "Nous avons de plus en plus de médias qui arrivent et s'installent partout", avait-il critiqué.

De nouvelles pluies pourraient d'ailleurs s'abattre sur le nord de la Thaïlande, et peut-être recouvrir le rocher sur lequel les enfants et leur entraîneur ont trouvé refuge.

Partis pour explorer la grotte de Tham Luang qui se trouve dans un parc forestier de la province de Chiang Rai, près de la frontière avec la Birmanie, les garçons, âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur, qui a 25 ans, ont été portés disparus après leur entraînement de football le 23 juin.

Une équipe de l'entreprise SpaceX du milliardaire américain Elon Musk devait arriver sur le site de la grotte dans la journée de dimanche, avec du matériel de forage, a déclaré le ministère thaïlandais de la Défense.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL