Redoine Faïd s'est évadé par hélicoptère de la prison de Réau

Claudine Rigal
Juillet 1, 2018

Selon les informations de France 3, il aurait été extrait du parloir par trois hommes armés, qui seraient ses complices. La gendarmerie seine-et-marnaise a déclenché le plan Épervier.

"Les trois hommes, vêtus de noir, cagoulés et portant des brassards de police, ont allumé des fumigènes des deux côtés de l'hélicoptère", raconte Martial Delabroye, du syndicat FO.

Rédoine Faïd serait ensuite monté dans une Renault noire et aurait pris la direction de l'A1. La voiture des fuyards été retrouvée en feu sur le parking du centre commercial O'Parinor à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). "Tous les moyens sont mobilisés pour localiser le fugitif. (.) Des dispositifs coordonnés de contrôle et d?interception sont mis en place, qui tiennent compte de la dangerosité du fugitif et de ses possibles complices", a-t-on déclaré au ministère de l'Intérieur. Il a écrit son autobiographie ("Braqueur, des cités au grand banditisme") en 2010 et avait fait la tournée des plateaux, assurant alors s'être rangé. Sa spécialité: le braquage de fourgons blindés de transport de fonds.

Il avait été condamné en avril 2018 à 25 ans de réclusion criminelle pour le braquage raté qui avait coûté la vie en 2010 à la policière municipale Aurélie Fouquet.

L'homme est aussi un spécialiste de l'évasion. Redoine Faïd, 45 ans, avait été considéré comme "l'organisateur" d'une véritable "opération de guerre". Sa cavale avait pris fin le 29 mai suivant dans un hôtel de Pontault-Combault (Seine-et-Marne).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL