Thaïlande / grotte : les rescapés en "bonne santé" mais en quarantaine

Xavier Trudeau
Juillet 11, 2018

13h43: Les douze enfants et leur jeune entraîneur de football coincés pendant deux semaines dans une grotte inondée du nord de la Thaïlande ont tous été évacués avec succès, ont annoncé les secouristes. Une véritable course contre la montre avait été lancée alors que de fortes pluies s'abattent sur la région.

En cette troisième journée de sauvetage, les sauveteurs thaïlandais ont réussi à extraire les quatre enfants restants dans la grotte, ainsi que leur entraîneur. Entre boyaux inondés et passages étroits dans lesquels il faut se faufiler, le parcours, de plusieurs kilomètres, était semé d'embûches et prenait cinq heures retour à un plongeur aguerri.

Les huit premiers enfants, hospitalisés, sont "en bonne santé", selon un responsable du ministère de la Santé publique qui a insisté sur un point après deux semaines passées bloqués dans l'obscurité: "Tout le monde est en bonne santé mentale". La bonne nouvelle est désormais officielle: tous les membres de l'équipe ont finalement réussi à sortir de la grotte, ils sont évidemment en état de dénutrition, mais leur santé est assez bonne, selon les médecins.

Mais le drame passionne aussi à l'étranger. Mais "ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l'hôpital pendant un moment", a répondu Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé. Les enfants ont reçu des messages de soutien de célébrités aussi diverses que le président américain Donald Trump, la star de football Lionel Messi et le gourou américain de la technologie Elon Musk. Émaciés mais en vie, ils étaient perchés sur un promontoire, à plus de quatre kilomètres de l'entrée. Si les autorités thaïlandaises affirment que tous sont " en bonne santé mentale " pour l'instant, protégés par le cocon de l'hôpital pendant au moins une semaine, les experts s'accordent à dire que le mois à venir va être crucial.

Les efforts de sauvetage ont porté leurs fruits dimanche puisque quatre des enfants ont été retirés de l'épreuve, tandis que quatre autres ont été ajoutés au compte de sauvetage lundi.

Ils étaient invités par la Fifa à assister dimanche à la finale du Mondial 2018 à Moscou.

Il reste encore quatre jeunes footballeurs de l'équipe des Moo Pa ("cochons sauvages ") sous terre, ainsi que leur entraîneur de 25 ans.

Le premier groupe de rescapés a déjà été examiné par un oculiste, qui a conclu à l'absence de complications.

Deux des huit ados sortis jusqu'à lundi sont sous antibiotiques, par crainte d'une pneumonie, et sont dans un "état normal". De nouvelles pluies sont attendues, et le taux d'oxygène dans la cavité où le groupe avait trouvé refuge a considérablement diminué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL