Trump enregistré à son insu évoquant un paiement à une ancienne playmate

Claudine Rigal
Juillet 22, 2018

Si un autre avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, avait réagi vendredi et confirmé l'existence de cet enregistrement, c'est la première réaction directe du président américain. La Justice enquête notamment sur l'implication de Michael Cohen dans le fait de rémunérer des femmes afin qu'elles ne révèlent pas des informations embarrassantes au sujet du président américain.

Le nouvel avocat de M. Trump, Rudy Giuliani, a admis au Times que l'enregistrement de moins de deux minutes fait bel et bien entendre M. Trump discutant d'un paiement à Mme McDougal, mais que l'argent n'a jamais été versé.

La discussion entre les deux hommes portait sur l'ancienne playmate du magazine Playboy Karen McDougal, qui affirme avoir eu une relation "romantique de dix mois en 2006 et 2007" avec celui qui n'était pas encore entré en politique.

Michael Cohen est régulièrement considéré comme l'homme de main de Donald Trump, davantage que comme son avocat.

Karen McDougal a accusé Michael Cohen de prendre part secrètement à l'accord. La stratégie de Donald Trump est donc claire: le magnat de l'immobilier veut montrer qu'il n'a rien à se reprocher.

Trump a été enregistré à son insu par son avocat Michael Cohen                  
     il y a 2 jours          
         Partager
Trump a été enregistré à son insu par son avocat Michael Cohen il y a 2 jours Partager

Le Wall Street Journal écrivait, quelques jours avant l'élection, que le National Enquirer, qui est géré par un proche de M. Trump, David Pecker, a versé 150 000 $ US à Mme McDougal pour acheter son silence.

Cette fois, ce n'est pas le Kremlin, le sommet d'Helsinki ou l'enquête de Robert Mueller, qui ont provoqué la colère de Donald Trump, mais une vieille histoire qui met en scène son ex-avocat et une playmate.

Selon M. Giuliani, M. Trump aurait demandé à M. Cohen d'effectuer un éventuel paiement par chèque, afin de pouvoir le documenter. L'enregistrement s'interrompt avant la fin de la conversation. Et d'ajouter: " Votre président préféré n'a rien fait de mal ". "Le paiement n'a jamais été effectué", a-t-il précisé, niant par ailleurs toute liaison entre Donald Trump et l'intéressée.

Après avoir estimé "inconcevable qu'un gouvernement pénètre dans le bureau d'un avocat (tôt le matin) - presque inédit", le président des Etats-Unis s'en est pris à son ancien conseil Michael Cohen. Il est légal, dans l'Etat de New York, pour un individu d'enregistrer une discussion, "tant qu'une partie à la conversation consent à l'enregistrement", rapporte John B. Harris, qui écrit pour la publication spécialisée New York Legal Ethics Reporter.

Il a notamment reconnu publiquement avoir versé 130 000 dollars à l'actrice pornographique Stormy Daniels en novembre 2016 pour acheter son silence sur un rapport sexuel qu'elle aurait eu avec le président en 2006. "Savoir si et quand un avocat new-yorkais peut, éthiquement, enregistrer sans prévenir en amont" son client "reste obscur", poursuit cependant ce juriste.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL