" Tuchel est un grand entraîneur " — Neymar

Solenn Plantier
Juillet 22, 2018

"Je ne voulais plus voir un ballon devant moi, je ne voulais pas voir de foot", a raconté l'Auriverde à l'AFP samedi en marge du Red Bull Neymar Jr's Five, un tournoi de foot à cinq organisé au Brésil. Vous avez vraiment pensé à arrêter? "Je voulais me déconnecter de tout ", déclare t-il au sujet de la Coupe du monde. "J'ai eu mes moments de deuil et de tristesse", confie le Brésilien sur son après-Coupe du monde, dans un entretien à l'AFP. Mais la tristesse ne peut pas durer pour toujours, j'ai mon fils, ma famille, mes amis, ils ne veulent pas me voir triste. Quatre ans après la déroute brésilienne sur ses terres face à l'Allemagne, à laquelle il n'avait pas participé, blessé, le numéro 10 de la Seleção ambitionnait certainement mieux qu'une défaite en quart de finale face à la Belgique, qu'il avait qualifié de "moment le plus triste de (sa) carrière ". Difícil encontrar forças pra querer voltar a jogar futebol, mas tenho certeza que Deus me dará força suficiente pra enfrentar qualquer coisa, por isso nunca deixarei de te agradecer Deus, até mesmo na derrota. porque eu sei que o teu caminho é muito melhor do que o meu ❤️ Muito feliz em fazer parte desse time, estou orgulhoso de todos, interromperam nosso sonho mas não tiraram da nossa cabeça e nem dos nossos corações ❤️.

Q: Trouvez-vous les critiques envers vous injustes? Ceux qui ont commis les fautes sont sortis indemnes. "Moi, je ne suis pas allé au Mondial pour subir des fautes, j'y suis allé pour battre mes adversaires", a déploré l'ancien prodige de Santos, avant de dénoncer un traitement spécial dont il serait victime. Il pense que " les critiques ont été exagérées, mais je suis habitué, je suis un grand garçon, je sais gérer ce genre de chose. Après une fin de Mondial douloureuse, le joueur du PSG se projette avec ambition sur la nouvelle saison avec le club et affiche sa confiance en Thomas Tuchel.

Neymar à l'AFP
People Neymar à l'AFP"Je ne voulais plus voir de ballon après le Mondial Politique Des vœux dans les Bleus

R: "Nous avons de grandes attentes, nous avons accueilli une légende du foot (Buffon) qui apporte toute son expérience et va certainement beaucoup nous aider cette saison". Je suis content de son arrivée, mais aussi de celle du nouvel entraîneur, qui est un grand entraîneur, donc j'espère qu'ensemble nous ferons une super saison. J'ai conscience de cette responsabilité, non seulement en sélection, mais aussi en club, depuis que j'ai 17, 18 ans. "Je m'étais préparé à gérer cette pression et je sais que quand les résultats ne sont pas au rendez-vous, elle augmente ". En contact avec d'autres équipes? Non, ce ne sont que des spéculations de la presse. "Je ne peux pas répondre à ce genre de question parce qu'il ne s'est rien passé ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL