Un attentat jihadiste déjoué aux Etats-Unis pour la fête nationale

Claudine Rigal
Juillet 3, 2018

Les Etats-Unis ont-ils échappé à un attentat le 4 juillet, jour de la fête nationale?

Le FBI a annoncé avoir déjoué une attaque terroriste planifiée pour le 4 juillet, jour de la fête de l'Indépendance, dans le centre de Cleveland, dans l'État de l'Ohio, selon des médias locaux.

L'homme, qui se fait appeler Abdur Raheem Rafeeq, a déclaré à un agent infiltré du FBI qu'il voulait tuer des militaires et leurs familles à l'aide d'un véhicule chargé d'explosifs, dans cette ville de l'Etat de l'Ohio.

Le suspect, au casier judiciaire chargé, a été interpellé et écroué dimanche 1er juillet.

Le chef du bureau de Cleveland, Stephen Anthony, cité par Reuters, a déclaré, lors d'une conférence de presse, que l'individu arrêté voulait "couper des mains et des têtes" et avait pour cible d'autres lieux de Cleveland que son centre, ainsi que Philadelphie.

Né aux Etats-Unis, Demetrius Pitts était depuis des mois surveillé par la police fédérale, après avoir publié sur les réseaux sociaux des messages favorables au groupe jihadiste Al-Qaïda. Demetrius Pitts avait exprimé son désir de recourir à la violence armée.

"Ses messages sur Facebook étaient franchement inquiétants", a souligné M. Anthony.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL