Un immense lac d'eau liquide découvert sous la surface de Mars

Alain Brian
Juillet 28, 2018

Or une telle concentration de sels pour maintenir le lac à l'état liquide pourrait être fatale à la vie microbienne telle que nous la connaissons sur Terre. Mais sa présence à cette latitude est une énigme. Après avoir examiné toutes les possibilités, les chercheurs ont conclu à l'existence d'un lac sous le glacier.

A lire aussi: De l'eau liquide coule sur Mars aujourd'hui!

Cette découverte d'eau liquide va relancer les interrogations sur la présence de la vie sur Mars. Au cours d'un article publié dans la revue Science, une équipe de chercheurs italiens annonce en effet avoir décelé, sur la planète rouge, rien d'autre que... une vaste étendue d'eau liquide!

Image du pôle Sud martien capturée par l'ExoMars Trace Gas Orbiter le 13 mai 2018. C'est ce que pense une équipe italienne. L'eau liquide est assez facile à détecter, car elle renvoie quasiment tout le signal radar qu'elle reçoit; c'est un réflecteur quasi parfait.

La présence de lacs et de nappes d'eau liquides en sous-sol a longtemps été suspectée, mais jamais prouvée. Mais les données, nettoyées de manière automatique par la sonde, semblaient incomplètes. Ils ont donc réquisitionné une puce à bord de Mars Express pour stocker les données brutes. "Mais la présence d'eau liquide à cette latitude est très surprenante", commente Valérie Ciarletti".

Selon Science, le magazine américain qui comme son nom l'indique est spécialisé en sciences, cette découverte laisse supposer que la planète rouge pourrait réserver bien des surprises: elle pourrait être composée d'autres lacs du même genre, dans des quantités qui pourraient laisser supposer une forme de vie sur sa surface. Certes, la pression fait baisser la température à laquelle l'eau fond [sur Terre, c'est 0 °C au niveau de la mer, NDLR], mais pas suffisamment.

Lancée le 2 juin 2003 par l'ESA, la sonde spatiale Mars Express a permis de mettre en évidence de nombreux phénomènes géophysiques martiens (minéraux hydratés, épisodes volcaniques, aurores polaires, etc). La zone entourée de noir est-elle vraiment une poche d'eau liquide?

Peut-on se fier aux seules mesures radar?

Il peut s'agir d'un plan d'eau profond ou d'un type de boue mélangée à beaucoup de petites roches.

Comme le souligne l'astrophysicien Brad Tucker, de l'Université nationale australienne: "Tous les mois, de nouvelles découvertes sont effectuées et nous rapprochent de la réponse à une question fondamentale: la vie existe-t-elle quelque part au-delà de la Terre?" Le scientifique, qui n'a pas participé à l'étude, explique que la présence de ce lac prouve "que la présence d'eau sur Mars n'est pas seulement un ruissellement temporaire révélé par de précédentes découvertes mais une masse d'eau permanente qui crée les conditions pour de la vie sur une période de temps prolongée".

" Ceci dit, c'est tout de même un résultat très encourageant". Pour rappel, Mars est une planète qui était auparavant chaude et humide là où le climat actuel est froid et aride.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL