Un sauveteur-plongeur s'est noyé dans la grotte inondée — Thaïlande

Claudine Rigal
Juillet 6, 2018

Malheureusement, sur le chemin du retour, celui-ci n'en avait plus assez pour lui-même et a donc perdu conscience sur le chemin du retour. Et pour la première fois, les sauveteurs ont évoqué vendredi disposer désormais d'un "temps limité" pour les sortir.

Le retour de la pluie, prévu vendredi, pourrait précipiter la mise en place de l'évacuation, avec le risque de torrents d'eau s'écoulant dans la grotte, en cette saison de mousson.

Le chef de la cellule de crise, Narongsak Osotthakorn, a déclaré que sa plus grande inquiétude, " c'est la météo ". "Même si nous avons perdu un homme, nous continuons à avoir foi dans notre mission", a-t-il ajouté. Le gouverneur a rappelé qu'il fallait onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant, selon lemonde.fr.

"Si, comme je l'espère, ils (les enfants, ndlr) retrouvent leurs familles dans les jours qui viennent et que leur état de santé leur permet de voyager, la Fifa serait heureuse de les inviter à assister à la finale de la Coupe du monde", a écrit Infantino dans une lettre adressée au président de la Fédération thaïlandaise de football.

Jusqu'à présent, les secouristes disaient préférer attendre la baisse de l'eau, quitte à ravitailler les enfants en vivres pendant des semaines, pour qu'ils puissent sortir à pied par la galerie, avec un minimum de portions sous-marines à parcourir avec des masques. Long de 4 kilomètres et parsemé d'obstacles, de caves ou encore de passages sous l'eau, ce parcours est un véritable enfer.

Comme on lui demandait comment les enfants pourraient sortir là où un plongeur expérimenté avait échoué, il a répondu que davantage de précautions seraient prises. Mais si la montée des eaux reprend avec les pluies annoncées pour vendredi, ils pourraient ne pas avoir le choix.

En parallèle, les sauveteurs sont toujours à la recherche d'une voie d'entrée depuis le sommet de la montagne qui soit connectée ou facilement connectable via un forage, avec la partie de la grotte où sont les enfants. Vendredi, ils devaient passer ces voies supérieures au détecteur de mouvement, pour tenter d'établir la localisation exacte des enfants en dessous.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL