Une cour d'appel ordonne la libération de l'ex-président Lula — Brésil

Claudine Rigal
Juillet 9, 2018

Plus tôt dans la journée, une cour d'appel brésilienne a ordonné la libération de l'ancien Président de la République Luiz Inacio Lula da Silva qui pourrait sortir de prison dans les prochaines heures. Alors qu'il n'a eu de cesse de clamer son innocence, une cour d'appel a ordonné sa libération. L'ordre du juge Rogério Favretto stipulait que la libération devait avoir lieu "selon le régime d'urgence en date d'aujourd'hui, sur présentation de cet ordre à l'autorité policière présente au siège de la Police Fédérale de Curitiba", où Lula est emprisonné.

Dans un document officiel émis dimanche, le juge anticorruption Sergio Moro, qui a condamné Lula en première instance, en juillet, a cependant affirmé que ce magistrat n'a pas la compétence d'ordonner cette libération.

Accusé d'avoir reçu un appartement en bord de mer pour favoriser une entreprise de bâtiment pour l'obtention de marchés publics, Lula nie farouchement et se dit victime d'un complot pour l'empêcher de se présenter à l'élection présidentielle d'octobre, pour laquelle il est en tête des intentions de vote. "Je ne veux aucun bénéfice personnel et qu'elle indique quel crime j'ai commis", avait déclaré Lula le 2 avril à Rio de Janeiro.

Ancien ouvrier, Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, a présidé le Brésil de 2003 à 2011.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL