Voitures télécommandées, guidage... : les premiers usages de la 5G

Xavier Trudeau
Juillet 5, 2018

L'opérateur historique entend faire des expérimentations techniques avec Nokia. Free reste muet pour l'instant.

Bouygues Telecom a présenté le matin ses expériences de la 5G en condition réelle depuis les antennes de Bordeaux et le site de Mérignac.

Enfin, un test de débit a été réalisé avec un débit descendant observé de 2,3 Gbit/s, un débit montant de 260 Mbits/s et une latence extrêmement faible de 7,5 ms.

La 5G deviendra une réalité en France à partir de 2020 grâce à la capacité réseau supplémentaire qu'elle apportera, nécessaire pour écouler l'accroissement considérable du trafic mobile des Français, qui double chaque année. Le groupe a également annoncé qu'un accélérateur SmartX_5G sera mis en place afin de simplifier la création des nouveaux usages. Seront les bienvenus dans cet écosystème les entreprises, startups et universitaires, ainsi que les acteurs de la smart city, du smart building... Bouygues Telecom ne compte pas arrêter le déploiement du 5G à Bordeaux. Nous avons ouvert le premier pilote 5G en conditions réelles, en France. Son concurrent SFR a déclaré pour sa part lancer des tests dans la ville de Nantes ainsi qu'à Toulouse.

L'arrivée de la 5G devrait démultiplier les usages de l'internet mobile.

Le débit de la 5G sera dix fois supérieur à celui de la 4G, au minimum, tandis que le temps de latence sera quasi instantané.

"Si on a une opportunité de se renforcer sur le marché des télécoms (.) Martin Bouygues (.) a toujours dit que si l'opportunité se présentait, alors il voulait se positionner", a dit Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom et directeur général délégué du groupe Bouygues.

Orange annonce avoir reçu l'accord de l'Arcep pour élargir ses tests 5G à Marseille.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL