Washington et Pékin enclenchent leur guerre commerciale

Xavier Trudeau
Juillet 6, 2018

Le ministère a indiqué sa volonté de s'en remettre à l'OMC et de travailler avec d'autres pays afin de "protéger le libre-échange", à l'heure où le président américain Donald Trump est engagé dans une bataille commerciale avec plusieurs alliés historiques des Etats-Unis. Parmi les 818 produits visés par l'administration Trump, des disques durs, des moteurs électriques, des composants d'avions mais pas les millions de mobiles et téléviseurs chinois dont un surcoût aurait directement impacté le portefeuille des consommateurs américains.

Les taxes chinoises devraient affecter des produits agricoles dont le soja, très dépendant du marché chinois, le secteur automobile ou encore des produits de la mer comme les langoustes.

"L'emprise d'une terreur psychologique de ce type exercée dans le commerce à l'aide du bâton des droits de douane ne s'inscrit pas dans les tendances actuelles", a indiqué Gao Feng, porte-parole du ministère chinois du Commerce.

Washington avait promis d'appliquer dans un premier temps des droits de douane sur 34 milliards de dollars d'importations chinoises dès le 6 juillet. "Les entreprises américaines en représentent une grande proportion". "Une majorité de pays est d'accord sur le fait que ceux-ci doivent changer mais personne ne l'a jamais demandé", a-t-il ajouté.

La veille, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross avait, lui, affirmé que les prévisions de ralentissement à venir de la croissance économique américaine étaient "prématurées et probablement inexactes". "Les effets directs des taxes douanières, imposées jusqu'à présent, ne vont pas changer fondamentalement la situation macroéconomique américaine", a commenté Robert Palombi, analyste chez S&P Global Ratings. "Les États-Unis ont violé les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et lancé la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique à ce jour", a déclaré le ministère chinois du Commerce dans un communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL