65 sur 130 cas suspectés sont sortis de l'hôpital de Boufarik — Choléra

Evrard Martin
Août 29, 2018

Les autorités tunisiennes ont déclaré, vendredi 24 août, qu'elles prendraient des mesures préventives puisque des cas de choléra ont été confirmés dans plusieurs wilayas d'Algérie, selon le site d'information ObservAlgérie. "Soutenir les laboratoires hospitaliers dans le diagnostic des bactéries responsables du choléra. Fourniture d'un stock suffisant de médicaments et de fournitures médicales nécessaires au traitement des maladies" lit-on également dans le communiqué.

Parallèlement, il a fait cas de 91 autres cas, dont 16 confirmés de choléra, issus de Blida (9), Tipasa (3) et Alger (4), actuellement en cours de prise en charge au niveau du même établissement hospitalier.

Un contrôle avait révélé la présence du vibrion cholérique dans une source de la wilaya côtière de Tipaza, qui a été condamnée et son eau interdite à la consommation.

Le choléra poursuit sa marche mortelle en Algérie.

La dernière épidémie d'ampleur remonte à 1986.

Aucun cas de choléra n'avait été détecté en Algérie depuis 1996, tandis que la dernière épidémie d'ampleur remonte à 1986.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL