Algérie : Alerte au choléra et grande panique

Evrard Martin
Août 24, 2018

En revanche, cinquante cas ont été enregistrés dans la seule wilaya de Blida, ont révélé les responsables concernés du ministère de la Santé qui ont convoqué toute la presse nationale au niveau du siège du ministère pour communiquer longuement et en direct pendant des heures mais aussi sensibiliser la population sur les mesures à prendre en cas de suspicion de l'apparition de cette maladie facilement transmissible notamment au toucher.

Une personne est décédée, mercredi soir, à l'hôpital de Boufarik (Blida) spécialisé dans les maladies infectieuses des suites d'une intoxication aigue d'origine inconnue, au moment où 65 autres personnes accueillies au niveau du même établissement se trouvent sous contrôle médical pour les mêmes motifs, a-t-on appris, jeudi, auprès du directeur de la santé par intérim. À Bouira, six cas dont trois confirmés ont été recensés. Le nombre de cas de choléra confirmés dans cette wilaya serait 22 cas.

Fourar a indiqué que 88 cas suspects, dont 41 cas confirmés de choléra, ont été enregistrés dans quatre wilayas. À Tipaza, 18 cas ont été enregistrés dont 11 confirmés.

Les services du ministère de la Santé excluent une contamination liée à la consommation d'eau. Ainsi, à Alger, 14 cas dont 5 confirmés ont été dénombrés. Le bilan des cas suspects s'élève selon la même source à 88 cas. Le directeur de la santé de la wilaya de Blida, Ahmed Djemai, a annoncé que 12 cas sur 74 ont quitté l'hôpital de Boufarik, ajoutant que l'état de santé des autres malades "s'améliore progressivement" et ils devront quitter l'hôpital dans les prochains jours.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL