Asia Argento a payé un homme qui l'accuse d'agression sexuelle

Pierre Vaugeois
Août 20, 2018

Le jeune acteur l'a accusée de l'avoir agressé sexuellement à l'âge de 17 ans, en 2013.

Le détail de ces arrangements a fait l'objet de plusieurs échanges entre les avocats des deux parties.

C'est un nouveau scandale sexuel que la défense d'Harvey Weinstein va très certainement utiliser devant les tribunaux.

L'actrice italienne est l'une des premières à avoir accusé publiquement le magnat américain Harvey Weinstein de l'avoir violée. En mai dernier, en plein Festival de Cannes, la comédienne avait raconté comment elle avait été violée par le producteur quelques années plus tôt durant le festival: " J'avais 21 ans. Ce festival était son terrain de chasse. "On ne va plus vous permettre de vous en tirer sans être inquiété ".

Selon les documents obtenus par le quotidien, les faits qui se sont passés dans cette chambre d'hôtel ont eu un impact destructeur sur Jimmy Bennet, lequel a vu sa santé mentale menacée à la suite d'une expérience qualifiée de "traumatisante". Il venait alors de fêter ses 17 ans. Et l'actrice italienne était âgée, elle, de 37 ans. L'action en justice de Bennett a été lancée un mois après que les accusations d'Asia Argento contre Harvey Weinstein ont été rendues publiques, selon le New York Times. Asia Argento, parmi les plus véhémentes des dénonciatrices, est à son tour dans l'œil du cyclone, après la publication d'un article du New York Times, dimanche 19 août. Les deux acteurs s'étaient rencontrés en 2004, sur le tournage du film Le Livre de Jérémie, où le jeune homme jouait le fils de l'actrice.

Le souvenir douloureux de cet épisode est récemment revenu à la mémoire de Jimmy Bennett, quand Asia Argento est devenue l'une des figures de la lutte contre les agressions sexuelles dans le milieu du cinéma. Le Times révèle également que le chef Anthony Bourdain, qui avait le même avocat qu'Asia Argento, aurait aidé sa compagne à " naviguer " pour trouver un arrangement avec la jeune victime. Les avocats avaient demandé initialement 3,5 millions de dollars de dommages et intérêts pour lui avoir "infligé de manière intentionnelle une détresse émotionnelle et des pertes de salaire suite à une agression sexuelle", selon le New York Times, repris par nos confrères de BFMTV. Contactée à de multiples reprises depuis jeudi dernier par le média américain, la comédienne n'a pas souhaité répondre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL