Aux Etats-Unis, le chômage baisse, mais les embauches aussi

Xavier Trudeau
Août 5, 2018

Après un taux de 4% en juin, le chômage US a diminué conformément aux attentes des analystes.

Le taux de chômage aux Etats-Unis a légèrement baissé en juillet à 3,9% mais les créations d'emplois ont nettement ralenti tandis que la hausse des salaires est toujours ténue, selon les chiffres du ministère du Travail publiés vendredi. Il avait atteint un plus bas de 18 ans en mai à 3,8%.

Au cours de six premiers mois de 2018, les donneurs d'ouvrage ont créé en moyenne 224 000 emplois mensuellement, un rythme plus élevé qu'en 2017. En revanche, la baisse des créations d'emplois a été plus marquée que prévu.

Du fait de la pénurie de main d'oeuvre, les Etats-Unis comptent actuellement 6,6 millions d'offres d'emploi non pourvues. Les petites entreprises rencontrent aussi des difficultés pour embaucher du personnel non qualifié.

Le salaire horaire moyen, particulièrement surveillé alors que la Fed veut juguler toute accélération de l'inflation, a, lui, progressé de seulement 0,26% à 27,05 dollars. Cela représente une hausse des rémunérations de 2,7% sur l'année, en dessous de l'inflation mesurée par l'indice des prix à la consommation CPI (2,9% sur un an en juin).

La banque centrale américaine a toutefois maintenu ses taux directeurs inchangés mercredi en dépit de son optimisme sur la situation de l'économie et du marché du travail, laissant cependant la voie ouverte à un nouveau resserrement monétaire en septembre.

Le ralentissement de l'emploi observé lors du dernier mois pourrait n'être que temporaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL