BCE propose un projet de loi sur l'égalité dans l'héritage(Vidéos)

Claudine Rigal
Août 15, 2018

Pour l'héritage, Béji Caïd Essebsi a indiqué qu'il passera par l'ARP afin de promulguer une loi.

Le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, a prononcé un discours à l'occasion de la fête nationale de la femme.

Béji Caid Essebsi a souligné que la Tunisie est un état civil et a mis l'accent sur la nécessité de respecter la Constitution et de réviser les dispositions du code de statut personnel.

L'égalité hommes-femmes dans l'héritage "doit devenir une loi", a déclaré le Président de la République lors de son discours.

Mais le pays reste divisé sur les questions religieuses et les conservateurs ont manifesté samedi devant le Parlement pour dire leur rejet de l'inscription de l'égalité successorale dans la loi. "J'ai proposé donc de laisser la porte ouverte à celui qui veut appliquer l'égalité dans l'héritage et aussi à celui d'appliquer les règles de la religion".

Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'une série de réformes sociétales proposées par la Commission pour les libertés individuelles et l'égalité (COLIBE), mise en place par le président tunisien dans le but de traduire dans la loi l'égalité consacrée par la Constitution de 2014. Aujourd'hui, nous sommes face à un rapport qui concerne les femmes et les libertés individuelles.

Le chef d'Etat a assuré, dans ce sens, qu'un dialogue a lieu avec les partis politiques quant au travail de la Colibe.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL