Beyoncé dit tout sur son accouchement difficile !

Pierre Vaugeois
Août 9, 2018

S'exprimant au sujet de la naissance de sa fille Blue Ivy, Beyoncé explique comment elle a voulu maigrir rapidement pour modeler son corps. La star mère de trois enfants, dont des jumeaux nés par césarienne, se confie sur son son accouchement compliqué et sur le regard qu'elle porte sur son physique pulpeux.

"J'ai appris à m'aimer moi-même et à prendre soin de moi, m'acceptant avec mes formes rondes". Et comme pour répondre à toutes ces rumeurs qui la disent une nouvelle fois enceinte, Beyoncé assure "j'ai un petit ventre de maman et je ne suis pas pressée de m'en débarrasser". Même si tout va bien aujourd'hui pour la maman des jumeaux Sir et Rumi, Beyoncé s'est livrée dans l'édition de septembre du Vogue Américain sur cette période miraculeuse mais compliquée de sa vie.

Elle se confie dans un premier temps sur son premier accouchement et le fait qu'elle accepte que son corps change : " Après la naissance de mon premier enfant, je croyais en ce que la société disait à propos de ce à quoi mon corps devrait ressembler. "Je pense que c'est authentique". Mais pour l'instant, ma petite bedaine et moi avons l'impression d'être comme il faut. Pas de doute, l'artiste a été transformée pas sa dernière grossesse! "Je pense qu'il est important pour les femmes et les hommes de voir et d'apprécier la beauté des corps naturels ", explique-t-elle dans une contribution accompagnant les clichés.

"Il y a tellement de barrières culturelles et sociétales que je fais tout mon possible pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité, pour présenter un point de vue différent pour les gens qui sentent peut-être que leur voix ne compte pas".

"Imaginez si personne n'avait donné leur chance à toutes les brillantes femmes qui m'ont précédé". Des conseils qui ont également servi à la chanteuse. "J'étais en mode de survie et je ne l'ai pas compris avant plusieurs mois". Un jour, j'ai chanté le Black National Anthem à Rumi en la couchant. Cette histoire a inspiré la chanteuse pour sa prestation à Coachella.

La trentenaire, souvent considérée comme l'une des femmes les plus influentes du monde, a aussi appelé les femmes à s'accepter telles qu'elles étaient. J'étais enflée par la toxémie (hypertension artérielle) et j'étais allongée depuis plus d'un mois.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL