Centenaire de la bataille d'Amiens : Emmanuel Macron, grand absent des cérémonies

Pierre Vaugeois
Août 9, 2018

"Amiens symbolisa l'Entente cordiale, a-t-il déclaré, la coopération sans laquelle la victoire était impossible".

Jour de commémoration en la cathédrale d'Amiens.

Militaires et civils, dont des descendants de combattants venus du Commonwealth et de France, se sont déplacés pour rendre hommage aux dizaines de milliers de soldats morts. "Cette guerre ne doit jamais être oubliée". Cette victoire des Alliés marque le début de "l'offensive des Cent-Jours", une série d'attaques qui aboutit à la capitulation allemande et à la signature de l'armistice de Rethondes le 11 novembre 1918. La cérémonie s'est déroulée à partir de 15h en la cathédrale Notre-Dame, où ont pris place 2000 personnes. Pour représenter la France, ce sont la ministre des Armée Florence Parly et sa secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq qui assisteront à la cérémonie.

Theresa May et le Prince William ont commémoré la bataille d'Amiens sans Emmanuel Macron ni Édouard Philippe (EPA/MAXPPP/SEBASTIEN COURDJI/POOL) Emmanuel Macron et le Premier ministre Édouard Philippe n'ont pas souhaité interrompre leurs vacances pour participer aux commémorations de la bataille d'Amiens aux côtés de Theresa May et du prince William.

Originaire d'Amiens, le président français n'était pas présent.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL