Découverte d'un fossile de poulain vieux de 40.000 ans parfaitement conservé — Sibérie

Evrard Martin
Août 15, 2018

Il avait seulement trois mois.

Le cadavre d'un poulain préhistorique a été retrouvé dans le pergélisol de la fosse thermokarstique de Batagaï par des scientifiques russes de l'Université fédérale du Nord-Est (SVFU) qui y ont mené des fouilles avec leurs collègues japonais de l'Université Kindai et de l'entreprise Fuji TV. Ce poulain, entièrement conservé dans le pergélisol sibérien, a trouvé la mort 40 000 ans avant notre ère, en pleine période Paléolithique.

La "porte de l'Enfer" fait décidément figure de paradis pour les paléontologues. Ce gouffre est le fruit de nombreuses superstitions des populations locales vivant à côté.

Après la mise au jour, en 2009, d'une carcasse équine datée de quelque 4.400 ans, c'est désormais celle d'un poulain bien plus ancien qui vient s'ajouter aux innombrables dépouilles qui refont progressivement surface en ces lieux frappés par l'inexorable fonte du pergélisol.

Le cratère de Batagaika est surnommé la " porte de l'enfer", car la fonte du sol permet aux scientifiques de découvrir des éléments conservés dans la glace depuis des dizaines voire des centaines de milliers d'années. Le pelage de couleur brun foncé, la crinière, la queue et les organes internes sont en parfait état de conservation.

Cette découverte est une première mondiale, car si d'autres fragments d'animaux ont été retrouvés dans la région, aucun corps entier n'avait été révélé. Le poulain était enfoui à trente mètres de profondeur, dans l'une des parois du cratère. S'il ne semble pas révéler de blessures, il faudra attendre un peu avant de savoir quand exactement il a vécu grâce aux analyses du sol récolté à côté de lui.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL