Des vacanciers forcés d’attendre leur avion... 29 heures — Bordeaux

Xavier Trudeau
Août 6, 2018

Débute alors une interminable attente.

Alors qu'ils devaient décoller ce samedi à 6 h 15, les passagers d'un vol Bordeaux-Palma de Majorque ont été informés qu'un problème technique retarderait l'embarquement. Puis à 17 heures, raconte une passagère à Sud-Ouest. "On a patienté une heure, puis on nous a fait revenir vers le hall", explique Emilie avant d'ajouter: "Toute la journée, on a eu des informations contradictoires".

"Il a fallu aller chercher les bagages qui avaient été enregistrés". "Les employés de Volotea avaient visiblement eux-mêmes peu d'information".

Mais dimanche matin, surprise.

Les passagers d'un vol de la compagnie Volotea reliant Bordeaux à Palma de Majorque (Espagne) ont vu leur vol reporté à de multiples reprises ce weekend. L'avion promis n'est pas là ! La compagnie met finalement un terme à l'esclandre en annonçant l'arrivée, en fin de matinée, d'un avion supplémentaire. On a compris qu'il y avait une embrouille.

Bien sûr les esprits se sont échauffés, les passagers du vol prévu ce matin n'appréciant guère d'être bloqués par ceux du vol prévu... hier.

Le mouvement de colère a néanmoins necéssité l'arrivé de policiers et de gendarmes. Et la compagnie d'assurer: "Le vol a été reprogrammé dès qu'un nouvel avion était disponible", cela "dans les plus brefs délais". A 11h30, les passagers de la veille ont enfin pu embarquer... Décollage prévu avec un retard de... Volotea a expliqué que le premier vol avait dû être reprogrammé en raison d'"un problème technique qui a nécessité une inspection de l'avion". Un hébergement et le transport terrestre gratuits ont été proposés aux clients. Non seulement l'avion n'est pas au rendez-vous, mais un autre vol prévu à 6h15 pour Palma doit décoller ce dimanche.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL