Facebook va finalement monétiser WhatsApp — Messagerie instantanée

Alain Brian
Août 4, 2018

Dès l'année prochaine, la réclame va faire donc faire son entrée sur WhatsApp.

Facebook tire la quasi-totalité de ses revenus de la publicité mais manque désormais de place pour insérer davantage de publicité sur sa plateforme, d'où sa volonté de chercher de nouveaux débouchés, notamment sur ses services de messagerie Messenger ou WhatsApp.

Mauvaise nouvelle pour tous les utilisateurs utilisateurs fidèles de Whatsapp, car l'application de messagerie se prépare à lancer ce que beaucoup auront du mal à digérer.

"En suivant cette approche, vous continuerez à contrôler complètement les messages que vous recevez". Cependant, les entreprises pourront éventuellement stocker les messages dans un état décryptés, créant ainsi une base de données potentiellement intéressante à exploiter, souligne le Wall Street Journal. De plus, les messages resteront chiffrés de bout en bout et vous pourrez toujours bloquer une entreprise en un clic.

Seule règle précisée par Facebook: les messages des entreprises directement envoyés aux clients ne pourront pas être promotionnels. Si les utilisateurs profitent d'une grande réactivité des entreprises dont ils sont clients grâce à WhatsApp, ils préfèreront ce système aux centres d'appels. Pour les petites entreprises, WhatsApp propose dautres solutions comme lapplication WhatsApp Business, spécialement conçue pour elles. Le coût de chaque message devrait se situer entre un demi-centime et neuf centimes, selon les pays.

C'est en fait l'extension de WhatsApp Business après plusieurs tests menés autour d'une solution de type relation client et pour la présence d'entreprises sur le service de messagerie avec un profil professionnel (adresse, email, site web, description de l'entreprise). En outre, si les discussions restent gratuites, elles ne le seront plus qu'en cas de réponse dans un délai de 24 heures. Facebook indique avoir testé son service solution dans plus de 90 grandes entreprises comme Singapore Airlines ou Uber.

Il est déjà possible de parler avec une entreprise sur WhatsApp, mais il n'y a pas d'infrastructure dédiée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL