Facebook veut gagner de l'argent avec WhatsApp

Xavier Trudeau
Août 3, 2018

Ces annonces marquent donc une véritable rupture avec le modèle originellement promu par WhatsApp, qui coûtait au départ 0,99 dollar par an à ses utilisateurs, en échange de quoi il leur était garanti un service crypté (c'est-à-dire sécurisé) et sans aucune publicité.

Après l'introduction des appels vidéo et audio de groupe, WhatsApp passe à un tout autre registre relatif à sa monétisation via des outils pour les entreprises. De nouvelles options payantes pour les entreprises devraient faire leur apparition, ainsi que des publicités, qui s'afficheront dans les statuts (le discret équivalent WhatsApp des stories Instagram et Snapchat) consultées par les utilisateurs à partir de 2019. De plus, les messages resteront chiffrés de bout en bout et vous pourrez toujours bloquer une entreprise en un clic.

C'est en fait l'extension de WhatsApp Business après plusieurs tests menés autour d'une solution de type relation client et pour la présence d'entreprises sur le service de messagerie avec un profil professionnel (adresse, email, site web, description de l'entreprise). Pour cela, il suffit qu'elles répondent à leurs requêtes sous 24 heures.

Facebook a souligné que les messages ne devront pas être promotionnels. Le plus grand réseau social au monde a également promis que les communications seront cryptées, traditionnellement à ce qui se fait sur WhatsApp.

Il est déjà possible de parler avec une entreprise sur WhatsApp, mais il n'y a pas d'infrastructure dédiée.

Après de premiers tests annoncés l'an dernier, WhatsApp lance désormais officiellement sa solution "business", qui va permettre aux entreprises d'envoyer des messages à des clients qui les ont déjà contactées via WhatsApp, explique Facebook, donnant comme exemples le suivi d'une livraison, des rappels de rendez-vous ou des billets d'avion. En revanche, Facebook a affirmé que les messages envoyés par WhatsApp aux utilisateurs ne seraient pas de nature promotionnelle. Une nouvelle façon de faire qui a pour but de renflouer les caisses de Facebook.

Que pensez-vous de cette idée?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL