Fort tremblement de terre à Lombok, un tsunami redouté

Claudine Rigal
Août 5, 2018

Cette même ile, prisée des touristes et située à l'est de Bali, avait déjà été touchée il y a une semaine par un premier tremblement de terre qui avait fait 17 morts. Une alerte au tsunami a été lancée par les autorités locales qui recommandent à la population de s'éloigner des côtes.

L'île de Lombok avait déjà été touchée par un puissant séisme une semaine plus tôt, le 29 juillet.

Ce tremblement de terre, de magnitude 7, s'est déclenché à 10 km de profondeur, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS). Plus de 120 répliques avaient suivi ce séisme. L'épicentre se situait en mer à 18 km au nord-ouest de Lombok, loin des principaux endroits touristiques du sud et de l'ouest de l'île.

Des habitants de Mataram, la principale ville de Lombok, ont décrit une forte secousse qui a jeté les habitants dans les rues. "Tout le monde est sorti immédiatement des maisons, tout le monde panique", a expliqué à l'AFP Iman, un résident de Mataram.

L'île indonésienne de Lombok a nouveau secoué par un violent tremblement de terre.

En revanche, en 2004, un tsunami historique provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 survenu au large de l'île de Sumatra, dans l'ouest de l'archipel, a provoqué la mort de 220.000 personnes dans les pays qui bordent l'océan Indien, dont 168.000 en Indonésie. Ce pays est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart ne sont guère dangereux.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL