Geraint Thomas savoure — Tour de France

Solenn Plantier
Août 2, 2018

Sur un petit nuage.

Pour Geraint Thomas, qui sera le premier Gallois à remporter le Tour de France au terme d'un périple de 3351 kilomètres, la fête avait déjà un peu commencé samedi soir, après un contre-la-montre entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette, où il a conservé un peu moins de deux minutes d'avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin.

La 105e édition du Tour de France s'est terminée dimanche 29 juillet à Paris sur les Champs-Élysées.

Sa vie est tout à fait changée, dit-il, comme le lui avait prédit son compatriote Bradley Wiggins, vainqueur de la Grande Boucle en 2012.

Fidèle à la tradition, le Gallois Geraint Thomas a dégusté une coupe de champagne en roulant, dimanche, vers sa première victoire sur le Tour de France.

"Les choses arrivent les unes après les autres", explique Thomas, encore tout retourné d'avoir reçu aussi un appel téléphonique de l'ancien entraîneur d'Arsenal, Arsène Wenger, lui qui fait partie des supporters les plus fervents des Gunners. "Je crois que j'ai besoin d'en faire l'expérience pour comprendre à quoi ça va ressembler", a-t-il ajouté. Je suis d'une nature plutôt calme et détendue, je vais voir comment les choses vont se dérouler.

Selon le Daily Telegraph, Thomas serait aussi sur le point de signer un nouveau contrat de plusieurs années avec Sky, avec un salaire réévalué à près de 4 millions d'euros (6 M$ CA) par année.

"C'était fou: je mets ça sur mon Instagram et le lendemain, c'est à la Une de tous les journaux!, s'étonne le sportif". C'est probablement un prélude à tout ce qui m'attend.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL