Heures de Silverstone, les deux Toyota disqualifiées

Solenn Plantier
Août 20, 2018

La victoire revient donc sur tapis vert à Rebellion.

Ce sont les vérifications techniques d'après course qui ont disqualifiées les deux Toyota TS050 Hybrid.

Le doublé des Toyota n'aura pas eu le temps d'être scellé dans le marbre que déjà elles doivent rendre leur trophées. Plus tôt dans la journée, le constructeur nippon avait signé son troisième doublé en trois manches cette saison, après avoir outrageusement dominé la concurrence du LMP1 et remporté l'épreuve avec Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima. La voiture sœur n°7, celle de Mike Conway, José María López et Kamui Kobayashi subit le même sort.

Conséquence de cette double disqualification, c'est Rebellion qui hérite de la victoire à Silverstone avec la #3 de Mathias Beche, Thomas Laurent et Gustavo Menezes.

Les deux Toyota ont échoué aux tests de flexibilité des patins.

Pour sa défense, Toyota a estimé que la seule explication possible à cette non-conformité pourrait provenir des nombreux passages hors-piste de ses voitures, lesquels auraient donc légèrement endommagé les fixations! Tous les relevés ont été faits en présence d'un représentant technique de Toyota avant d'être confirmés auprès des commissaires. Voilà pour ce qui en est du rapport de la FIA.

Le podium étant complété par la BR1 N°17 de l'équipage avec le Français Stéphane Sarrazin et le Russe Oleg Orudzhev de l'équipe Russe SMP Racing, arrivé cinquième et qui hérite de cette troisième place.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL