Il se fait amputer après avoir été léché par un chien — USA

Evrard Martin
Août 2, 2018

Greg Manteufel, un homme de 48 ans du Wisconsin, a dû être amputé après avoir contracté la capnocytophaga canimorsus, une bactérie présente dans la salive des chiens.

Fièvre et vomissement ont été les premiers symptômes observés par Greg Manteufel qui croyait d'abord à une grippe. Si elle demeure dans l'extrême majorité des cas sans risque pour l'être humain, elle peut exceptionnellement engendrer un empoisonnement du sang de la personne au contact de salive animale.

Apeurée, sa femme décide de l'emmener à l'hôpital, d'autant plus que de nombreuses ecchymoses apparaissent subitement sur son corps.

Greg Manteufel, en sus des amputations, a déjà subi plusieurs interventions chirurgicales pour restaurer les tissus nécrosés de ses membres inférieurs et supérieurs et de son nez, également devenu noir. Toute cette histoire trouve en fait ses origines en une seule bactérie, la capnocytophaga canimorsus, normalement sans danger pour l'homme. L'infection par léchage ne concerne que 20 % des cas, et touche habituellement des patients présentant une déficience du système immunitaire, notamment suite à une ablation de la rate, car elle participe à l'immunité anti-infectieuse. De plus en plus inquiet, Greg demande alors aux médecins de faire ce qu'ils ont à faire afin de le garder en vie.

En France, des cas similaires ont été recensés chez des patients ayant été mordu par un chien.

C'est ainsi que ce fan de balade à moto s'est retrouvé amputé de ses deux bras ainsi que de ses deux jambes.

Dans un premier temps, les médecins ont tenté de le soigner en lui administrant des antibiotiques par intraveineuse, en vain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL