Ils veulent se faire opérer pour ressembler... aux filtres Snapchat — Chirurgie esthétique

Alain Brian
Août 6, 2018

Ce 2 août, des chercheurs du département de dermatologie de l'Université de Boston ont publié un rapport dans lequel ils s'inquiètent des filtres disponibles sur des applications comme Snapchat qui "altèrent la perception de la beauté des gens dans le monde ". C'est ce que l'on apprend dans la revue American Medical Association.

" Auparavant, les patients arrivaient en consultation avec des photos de célébrités pour leur ressemble", se souvient Neelam A Vashi, coautrice de l'article".

Il y a ceux qui dépensent des fortunes pour ressembler à leur idole comme Kim Kardashian, Angelina Jolie ou même Barbie, et ceux qui veulent à tout prix ressembler aux filtres Snapchat!

Selon elle, cette surexposition aux selfies retouchés peut mener les jeunes à la dysmorphophobie. Les jeunes filles complexent de plus en plus et fantasment sur la peau lisse, le nez plus fin, les lèvres pulpeuses ou encore les traits affinés. Elles sont prêtes à passer sur le billard pour n'avoir aucun défaut physique! C'est le constat alarmant qu'ont établi plusieurs médecins et chirurgiens esthétiques aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Cette dermatologue appelle ses confrères à ne pas accepter ce genre d'opérations.

"Les réseaux sociaux, c'est le mal!". Elles ont comme objectif: être populaire et enregistrer de nombreux likes sur les réseaux sociaux.

La spécialiste a appelé les chirurgiens plastiques à refuser les interventions dans ce contexte.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL