Kaaris. Une selfie du rappeur à Fresnes fait polémique

Pierre Vaugeois
Août 18, 2018

Malgré l'interdiction des téléphones portables en prison, le rappeur Kaaris, en détention à Fresnes (Val-de-Marne), a fait un selfie et été filmé et par un ou des autres détenus. La raison? Un selfie du rappeur avec un autre détenu qui circule sur les réseaux sociaux et est venu illustrer l'un des dysfonctionnements des établissements pénitentiaires.

À la suite de la publication de cette photo, le syndicat Force ouvrière pénitentiaire est monté au front pour réclamer davantage de fouilles générales.

Interrogé par France Info, Cédric Boyer, surveillant pénitentiaire de Fresnes, a confirmé que le seflie avait bien " été pris au centre de Fresnes", " soit dans une cellule ou une salle d'activité ".

Il affirme que l'administration pénitentiaire "a procédé à des fouilles dans les cellules et retrouvé des téléphones portables dans les deux cellules des individus en question [Kaaris et du détenu qui a pris le selfie]". "Fresnes est un établissement qui n'a pas connu de fouille générale depuis les années 2000", rappelle-t-il à titre d'exemple. "Il faut que les moyens soient mis en place afin de pouvoir lutter contre les téléphones portables en détention", réclame le surveillant. "Ces individus ont fait l'objet de comptes rendus d'incidents, au regard des éléments retrouvés dans leurs cellules et il y a une enquête qui sera mise en place par l'administration pénitentiaire", a conclu Cédric Boyer. Ils avaient déposé tous deux une demande de remise en liberté, mais Booba avait finalement retiré sa demande quand Kaaris avait vu rejeté la sienne par le tribunal correctionnel de Créteil mardi dernier.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL