La police met en garde contre le "Momo challenge"

Pierre Vaugeois
Août 20, 2018

Les 12 régions devront acquérir les équipements de contrôle et de constatation automatisée des...

Le "Momo Challenge" n'est pas sans rappeler le "Blue Whale Challenge", qui a dernièrement entraîné la mort de plusieurs jeunes partout dans le monde.

D'après elle, sa fille serait entrée en contact avec ce défi malsain via Youtube et son fils de 9 ans aurait découvert une icône sur sa tablette menant vers un numéro inconnu dont ce fameux contact. Au bout de 50 jours, il propose de mettre fin à vos souffrances en vous donnant la mort.

Le SPAL a été informé cette semaine que de nombreux adolescents avaient été interpellés par des cyberintimidateurs, par le biais notamment de l'application WhatsApp. Seulement les règles du jeu demeurent encore floues.

Jusque-là assez marginal, le défi a pris de l'ampleur depuis que les autorités argentines ont fait savoir que le "Momo Challenge" pourrait être lié au suicide d'une jeune fille de 12 ans retrouvée pendue au pied d'un arbre.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil met en garde les jeunes face au phénomène préoccupant du "Momo challenge". A partir de là, le " joueur " se retrouve harcelé par des dizaines de messages pouvant être reçus à toute heure du jour ou de la nuit: vidéos violentes, photos terrifiantes, menaces, chantage... tout est fait pour que le joueur passe sous l'influence totale de Momo. Pour d'autres, "Momo" se manifeste par des coups de téléphone où l'on ne peut distinguer que des cris et sons effrayants.

Le visage à donner la chair de poule est devenu l'image du "Momo Challenge", un dangereux "défi" qui circule notamment par l'application de messagerie WhatsApp. Dans les cas les plus troublants, les interlocuteurs de "Momo" auraient reçu une série de défis dont le dernier consisterait à se suicider.

L'avatar de ce challenge n'est autre que la créature térriiante créée par l'artiste japonais Midori Hayashi: une tête de femme raccrochée au corps d'un oiseau. Hayashi est reconnue pour ses œuvres qui semblent tout droit sorties d'un cauchemar et mêlent des caractéristiques humaines et animales.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL