L'assassin de John Lennon va rester en prison — Etats-Unis

Pierre Vaugeois
Août 24, 2018

Mark David Chapman a comparu devant la Commission de libération conditionnelle de New York, mercredi.

John Lennon a été assassiné en décembre 1980 en bas de son appartement situé à New York.

Libérable depuis 2000, il se voit refuser sa demande de libération conditionnelle tous les deux ans. Dans une décision obtenue par l'Associated Press jeudi, on peut lire que le conseil a déterminé que la libération de Chapman "serait incompatible avec le bien-être et la sécurité de la société et minimiserait le caractère grave du crime".

Lors de sa précédente audience de libération conditionnelle en août 2016, Mark David Chapman s'était décrit comme étant, à l'époque du drame, un sociopathe à faible estime de soi et aux idées suicidaires, piégé par l'idée de tuer la star britannique pour devenir célèbre.

Jonas Herbsman, l'avocat de la veuve de John Lennon, Yoko Ono, a refusé de commenter lorsqu'il a été contacté par l'Associated Press. Il était âgé de 40 ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL