Le gouvernement lancera en 2019 un "bonus-malus" — Plastique

Xavier Trudeau
Août 14, 2018

En tous cas, le gouvernement s'y attelle! Un système de "bonus-malus" sera lancé dès 2019, a annoncé la secrétaire à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson dans un entretien Journal du Dimanche.

Pour ce faire, un "bonus-malus " sera instauré, pouvant représenter jusqu'à 10 % du prix des produits. Ce dispositif devrait être activé à compter de 2019 et monter en puissance par la suite. Pour l'instant, 60% des bouteilles en plastique sont ainsi triées en France. 100 % de plastiques recyclés en 2025?

En 2017, 58% des bioplastiques produits dans le monde étaient utilisés dans l'emballage, largement devant le textile (11%), les biens de consommation (7%), ou l'automobile et autres industries de transport (7% également). Une grande partie des plastiques échappent aussi tout simplement à la collecte.

"Si dans deux ans, le compte n'y est pas, alors on passera au règlement", assure Brune Poirson.

Du côté de ces industriels, la réponse est mitigée, mais certaines marques semblent prêtes à vouloir se retrousser les manches comme les supermarchés Leclerc, Danone, Procter & Gamble...

Le gouvernement entend mettre en place à partir de 2019 un système de "bonus-malus" pour généraliser le recyclage du plastique, donc passer par le portefeuille des consommateurs, en pleine vague mondiale de réglementation du secteur.

Les plus anciens d'entre nous s'en souviennent encore; serait-elle bientôt de retour?

"Brune Poirson a expliqué que de nouvelles méthodes de collectes seraient mises en place, comme " uniformiser la couleur des poubelles ", ou " clarifier l'étiquetage " grâce à la mise en place d'un logo d'ici 2020 " qui dira si un produit a vraiment été fabriqué avec du plastique recyclé ou s'il est recyclable ". Piste évoquée par le ministère en début d'année, il consiste à associer un emballage à une caution que le consommateur paye à l'achat du produit et récupère sous forme monétaire ou de bon d'achat lorsqu'il le restitue. A l'automne, un réseau de consignes solidaires verra le jour dans plusieurs villes pilotes, dont les fonds collectés iront en faveur de grandes causes. Mesures fiscales et collectives, pédagogie et signalétique du tri, incitations individuelles: le plan du gouvernement s'attaque de front à la problématique du plastique en France, avec une série d'objectifs pluriels et à court terme.

Selon l'organisation PlasticsEurope, qui regroupe les producteurs européens de matières plastiques, la France figure parmi les lanternes rouges européennes du recyclage des emballages en plastique, avec un taux de recyclage d'à peine plus de 20%, contre une moyenne européenne de près de 41%. En effet, les différences de signalétique différents d'une commune à l'autre, les erreurs de tri restent trop nombreuses. Un système pensé au niveau national permettra certainement de créer des automatismes.

consoGlobe vous recommande aussi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL