Le Maroc prend des mesures suite à l'apparition du choléra en Algérie

Evrard Martin
Août 29, 2018

Ces mesures portent aussi sur l'appui aux laboratoires hospitaliers dans l'investigation microbiologique et le déploiement d'un stock de médicaments et d'équipements nécessaires pour le traitement des cas de maladie, tout en mettant à la disposition des citoyens un numéro de téléphone (0801004747) pour obtenir plus d'informations. Et d'ajouter que les hôpitaux du Maroc seront briefés, à travers des circulaires, suite à l'épidémie qui touche le voisin de l'Est. "Ce sont des mesures préventives qu'il faut absolument prendre afin d'éviter que le royaume ne soit touché".

La source, qui rappelle que "ce n'est pas la première fois que le Maroc fait face à une telle situation puisque plusieurs autres pays africains sont touchés par la même épidémie (...)".

Le ministère marocain de la Santé publiera ce lundi un communiqué pour informer les Marocains sur les mesures préventives qu'ils doivent prendre et celles qui seront prises par les autorités sanitaires du royaume, conclut notre source.

Il y aurait 49 cas de choléra confirmés, deux décès et 136 personnes hospitalisées, selon le dernier bilan des autorités.

-Renforcement de la sécurité sanitaire de l'eau et des aliments de consommation humaine en identifiant notamment les zones les plus à risque de propagation des maladies hydriques.

En Algérie, même si le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, a déclaré lors d'une visite à l'hôpital, dimanche 26 août, que "la situation est complètement sous contrôle", cela n'a pas empêché au chef de l'Etat de ce pays d'Afrique du Nord de donner des instructions "fermes " et "urgentes " pour prendre en charge tous les malades touchés par cette pandémie. Une déclaration qui intervient au moment où le gouvernement algérien est critiqué pour sa gestion de l'épidémie et son silence depuis le début de la crise.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL