Le projet d'armée de l'espace officiellement lancé — Etats-Unis

Claudine Rigal
Août 10, 2018

"Le temps est venu d'écrire le prochain chapitre de l'histoire de nos forces armées, de se préparer pour le prochain champ de bataille (...) L'heure est venue d'établir la Force de l'espace des Etats-Unis (...) Pour défendre l'Amérique, une simple présence dans l'espace ne suffit pas, nous devons dominer l'espace " a déclaré le vice-président américain Mike Pence.

Le président américain avait évoqué ce projet en mars, lors d'une brève visite de la base aérienne de Miramar, dans le sud de la Californie: " Ma nouvelle stratégie de sécurité reconnaît que l'espace est une zone de combat, tout comme la terre, le ciel et la mer. Cette US Space Force aura pour objectif d'assurer aux Etats-Unis une véritable domination de l'espace.

Mike Pence a notamment pointé du doigt le lancement d'un missile balistique en 2007 par la Chine, qui a alors réussi à détruire l'un de ses propres satellites, "une démonstration hautement provocatrice de la capacité croissante de la Chine à militariser l'espace", selon lui. Il a également mentionné les projets russes de laser aéroporté et de missile destinés à détruire les satellites américains.

Une annonce qui a d'ailleurs été saluée par Donald Trump sur Twitter. Mais à condition qu'elle soit approuvée par le Congrès.

Décollage d'une fusée Atla V de la base de Vandenberg en Californie le 5 mai 2018/GETTY IMAGES NORTH AMERICA  AFP  Archives
Décollage d'une fusée Atla V de la base de Vandenberg en Californie le 5 mai 2018 GETTY IMAGES NORTH AMERICA AFP Archives

"On pourrait peut-être s'assurer que nos concitoyens ne meurent pas par manque d'assurance-santé avant de dépenser des milliards pour militariser l'espace", a tweeté le sénateur démocrate Bernie Sanders. "C'est dangereux d'avoir un dirigeant qu'on ne peut pas convaincre d'abandonner des idées farfelues". L'an dernier, quand il avait été interrogé sur le sujet, il s'était montré sceptique sur la nécessité de créer cette "Force de l'espace".

La "space force" devrait ainsi devenir la sixième branche des forces armées américaines. Le vice-président ne s'est pas contenté de cette envolée lyrique mais va-t-en-guerre, il a annoncé qu'un budget de huit milliards de dollars serait consacré au projet au cours des cinq prochaines années, dans un premier temps. Au programme: la création d'un nouveau commandement de l'espace, à l'instar des commandements géographiques tels que l'Africom pour l'Afrique ou thématiques comme le Stratcom, le commandement stratégique chargé de l'armement nucléaire du pays.

L'équipe de campagne de Donald Trump pour l'élection de 2020 s'est emparée du dossier: elle a demandé aux partisans du président de choisir le logo de la prochaine Force de l'espace, pour l'imprimer sur des produits promotionnels.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL