Le scorbut, une maladie qu'on pensait disparue, fait son retour !

Evrard Martin
Août 21, 2018

"Le scorbut est, pour la plupart des gens, une maladie facile à éviter".

"La " maladie des marins " ou le scorbut, qui a connu un boom au XVIIIe siècle avant de disparaître des radars, effectue un inquiétant retour, rapporte ScienceAlert".

Quelle est l'origine du scorbut?

. Le médecin rappelle, dans le média américain, que la vitamine C, ou acide ascorbique, est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain et joue un rôle fondamental dans les défenses du système immunitaire.

Déclenchée par une carence en vitamine C, le scorbut peut être mortel s'il n'est pas traité.

La maladie se signale par des saignements des gencives, des dents qui pourrissent et se déchaussent, une grande fatigue, un amaigrissement général et des œdèmes au niveau des membres, détaille Le Quotidien du Médecin.

En cas de carence sévère, ces symptômes s'aggravent et s'accompagnent de saignements multiples, dus à la fragilisation des vaisseaux sanguins.

Comment cette maladie a-t-elle pu réapparaître?

En 1933, la synthèse de la vitamine C permet de l'endiguer de manière durable. Au XXIe siècle, elle resurgit de manière ponctuelle dans des situations extrêmes, lors de conflits ou dans des camps de réfugiés, par exemple.

"Nous avons diagnostiqué notre premier cas il y a 5 ou 6 ans. Mais elle fait encore des victimes dans les pays développés alors qu'elle ne devrait même plus exister", s'indigne le Dr Churchill. "Depuis, nous avons diagnostiqué entre 20 et 30 cas de scorbut ".

Qui est concerné par cette épidémie?

. "Le patient avait des problèmes mentaux et ne se nourrissait que de pain et de fromage", a raconté le Dr Eric Churchill". Mais comme de plus en plus de personnes délaissent les fruits et les légumes au profit de plats préparés et autres aliments transformés, les citadins de 2018 en sont également atteints.

"De nombreuses personnes qui ont des difficultés à se nourrir ont tendance à choisir des aliments riches en matières grasses, en calories et très nourrissants", selon le docteur Churchill. Il a passé des années à ne prendre qu'un repas par jour, pour "économiser".

Dans un documentaire récent diffusé aux Etats-Unis (Vitamania), le YouTubeur Derek Muller met en lumière le retour du scorbut dans ce pays où l'on gaspille pourtant un quart de la nourriture chaque année. Dix cas en 2015 par des chercheurs du CHU de Limoges, un cas à Dieppe en 2011.

Par ailleurs, le docteur Pierre Francès, qui a étudié la recrudescence de cette maladie en milieu urbain pendant deux ans, souligne dans Le Quotidien du Médecin que de nombreux Français présentent une carence en vitamine C suffisamment grave pour pouvoir dégénérer en scorbut (3% des femmes et 7% des hommes), principalement due à de mauvaises habitudes alimentaires.

"Le scorbut n'est plus une pathologie des navigateurs, c'est devenu une pathologie terrestre liée à l'exclusion".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL