Le store Google pour la version Android ? Epic répond — Fortnite

Alain Brian
Août 4, 2018

Et quand on sait que Fortnite a généré en un an plus d'un milliard de dollars, on comprend que l'éditeur n'ait pas spécialement envie de partager le lucratif gâteau de la version Android avec un intermédiaire.

Epic Games a officiellement annoncé aujourd'hui que le groupe ne distribuerait pas son très populaire Fortnite dans la boutique Google Play. Epic gère sa propre boutique, l'Unreal Engine Marketplace, qui se contente d'un prélèvement de 12%, laissant ainsi 88% du prix de vente aux développeurs. Tim Sweeney confirme qu'Epic Games aurait fait la même chose sur iOS si la chose avait été possible, mais l'écosystème d'Apple est complètement verrouillé par l'App Store au contraire de celui d'Android.

Epic a donc décidé de se passer des services de Google pour distribuer Fortnite, ce qui au passage permettra à des millions de joueurs d'arpenter les chemins de traverse d'Android. "La taxe de 30% est vraiment élevée dans un monde où les développeurs doivent couvrir tous les coûts de développement, des opérations et du support de leurs jeux avec les 70% restants". Il y a une logique pour ça sur consoles à cause des énormes investissements qui sont faits sur le matériel, souvent vendu moins que son coût de production, et sur les campagnes marketing.

Il estime aussi que les 30% de commission des Google et Apple sont "disproportionnés " par rapport aux services rendus (paiement, distribution, SAV). Cette version Android sera accessible directement sur le site officiel du titre, à partir duquel il faudra installer un lanceur (.apk) donnant accès au téléchargement, non sans avoir auparavant paramétré son périphérique afin d'autoriser les applications tierces. La procédure de sécurité se répète ensuite au moment d'allumer Fortnite pour la première fois, mais le jeu opère ensuite normalement et se mettra à jour automatiquement. Le jeu ne sera pas disponible sur Google Play et sera uniquement téléchargeable via une appli tiers elle-même téléchargeable via un site web. "La liberté implique des responsabilités", reconnaît Tim Sweeney. Le site souligne en revanche le risque que certains utilisateurs téléchargent un fichier APK ailleurs que sur le site d'Epic Games et s'exposent à l'installation de logiciels malveillants.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL