Les erreurs d'un labo chinois pourraient provoquer des cancers — Valsartan

Evrard Martin
Août 4, 2018

Des cas de cancers vont être provoqués en France à cause du valsartan, une molécule fabriquée en Chine. Celle-ci constitue le principe actif de médicaments pour patients en cardiologie (insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, infarctus cardiaque récent).

"L'impureté en question, la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), est en effet une substance classée comme probablement cancérogène chez l'homme".

Pour le moment, elle a dit se fonder "sur les niveaux moyens de cette impureté détectés dans la substance active par Zhejiang Huahai Pharmaceuticals (60 parties par million)" et sur "des études sur des animaux".

L'EMA a indiqué dans un communiqué que 5 000 patients ayant pris le médicament infecté risquent d'avoir le cancer.

"Il est important de noter qu'il n'y a pas de risque immédiat pour les patients". Les autorités sanitaires ont alors recommandé à ceux qui en prennent toujours de ne pas stopper leur traitement sans l'avis d'un médecin.

À voir également sur Le.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL