Les nouvelles recommandations pour mieux manger — Santé

Evrard Martin
Août 25, 2018

Cela fait plus de 10 ans, depuis 2007, que vous entendez les mêmes messages qui accompagnent les publicités pour les aliments à la radio ou à la télévision. Le Haut Conseil de la Santé Publique voudrait les renouveler et en ajouter de nouvelles.

Voici donc les préceptes qui pourraient inspirer les formules qui demain, à l'instar de "pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour ", pourraient faire leur entrée dans le langage courant.

Paris, le mardi 21 août 2018 - En 2016, dans le cadre des travaux visant à élaborer le futur Programme National Nutrition Santé (PNNS 4), la Direction générale de la santé (DGS) confiait au Haut Conseil de la santé publique (HCSP) la mission d'étudier la transformation des quatre messages sanitaires actuellement apposés sur les publicités et les emballages alimentaires*. Ce seront désormais neuf recommandations qui vont être transmis dans les médias. On vous conseillera même de ne pas hésiter à en manger plus pour votre bien. D'abord la viande rouge, limitée à 500 grammes par semaine, l'équivalent de trois bons steaks. Quant à la charcuterie, il ne faudrait pas dépasser les 150g hebdomadaires, ce qui correspond à 5 tranches de jambon.

À l'inverse, le HCSP préconise de manger "une poignée de fruits à coque par jour", des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots) mais également des produits céréaliers tous les jours, en privilégiants les complets ou semi-complets. Plusieurs études ont montré leurs effets positifs sur la santé. Les consommateurs devront en revanche se rappeler qu'il faut éviter de consommer trop de viande et de charcuterie ainsi que des boissons sucrées et alcoolisées. On y trouve autant de sucres que dans un soda.

Gageons que certaines de ces recommandations, dont le respect par la population pourrait impacter négativement des pans de l'agriculture et de l'industrie française, feront l'objet d'âpres discussions...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL