Les Perséides seront visibles dans le ciel ce week-end — Étoiles filantes

Alain Brian
Août 11, 2018

Chaque débris se transforme alors en "étoile filante".

La pluie d'étoiles des Perséides est l'une des premières recensées par les humains. En outre, la lune sera quasiment inexistante, ce qui permettra de ne pas avoir trop de pollution lumineuse. Leur observation à l'œil nu au début du mois d'août déjà est relativement facile. "La Lune est très favorable aux Perséides cette année, et fera des Perséides probablement la meilleure pluie de 2018 pour ceux qui veulent sortir et les observer", a indiqué Bill Cooke, spécialiste de la NASA, au site Space.com.

Bonne nouvelle pour les passionnés les moins équipés: le spectacle des Perséides s'offre à quiconque daigne lever les yeux au ciel.

Préparez-vous à une salve de 60 à 100 météores par heure dans la nuit de dimanche à lundi (de possibles pointes à 150 voire 200 météores sont envisagées, vers 3-4 h du matin)! Elles peuvent aussi être observées dans les jours précédant ou suivant ce moment optimal, mais elles seront beaucoup moins nombreuses. Nous voyons parfois l'air chaud et incandescent créé par ces météores enflammés, et les surnommons "étoiles filantes". Tu pourrais voir entre 50 et 75 étoiles par heure si tu réussis à te rendre à un lieu très sombre, avec un bel accès au ciel. Il faut habituellement une trentaine de minutes pour que les yeux s'habituent à la noirceur.

D'où viennent les étoiles filantes?

Au cours de l'année, la Terre croise en fait plusieurs orbites de comètes.

Il existe des zones de l'espace où la densité de poussières est plus grande. Il s'agit de concentrations de minuscules débris laissés par des comètes qui se désagrègent au cours de leurs passages répétés dans le voisinage du Soleil. Qu'est-ce que c'est?"Une fois par an, la Terre passe dans la queue de la comète 109P Swift-Tuttle, faite de poussières et de cailloux, explique Nicolas Laporte, astrophysicien clermontois, et lorsque ces poussières rentrent dans l'atmosphère, elles forment des étoiles filantes". Les météores des Perséides atteindront leur pic d'activité ce week-end, promettant un fascinant tableau cosmique avec quelque 60 à 70 étoiles filantes par heure. Qui nous rappelle aussi que les étoiles filantes ne sont pas avares de leur présence: " On en voit souvent, mais comme pour la nuit des Perséides, plutôt en deuxième partie de nuit, après minuit ". Pour cette raison, elles ont été baptisées Perséides.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL