Les piratages de comptes Instagram en plein boom

Alain Brian
Août 17, 2018

Et il semblerait que ce soit à nouveau le cas.

Réseau social très à la mode, avec plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde, Instagram est dans le viseur des pirates du web.

Les utilisateurs du réseau social Instagram, filiale de Facebook, sont la cible d'une série d'attaques de pirates qui prennent le contrôle de leur profil, et ces attaques connaissent une forte accélération depuis la fin du mois de juillet, selon le spécialiste de la cybersécurité Kaspersky Labs. Elle a détecté par l'intermédiaire de ses logiciels qui luttent contre le piratage des boîtes mail de très nombreuses tentatives de "phishing" depuis le 31 juillet. Leur nombre est passé de 150 à près de 600 par jour.

Deuxième mauvaise surprise: en demandant la réinitialisation du mot de passe (visiblement possible malgré le changement du nom d'utilisateur), les victimes ont appris que l'email associé à leur compte Instagram n'était plus le leur (nouvel email en ***@***.ru). Les pirates détournent ensuite le profil en changeant mot de passe, numéro de téléphone, adresse e-mail et volent le contenu du compte. Ils expliquent que leur compte a été piraté, avec l'impossibilité de retrouver un accès pour débloquer la situation.

Sur son blog, le réseau social a annoncé mardi avoir été alerté du fait que "certaines personnes éprouvaient des difficultés pour accéder à leur compte", et assuré "enquêter sur ce problème".

Sur les réseaux sociaux, Instagram a partagé cette alerte et donné quelques recommandations: "Si vous avez reçu un e-mail de notre part vous informant d'un changement de votre adresse e-mail et que vous n'êtes pas à l'origine de ce changement, veuillez cliquer sur le lien "revert this change" ("annuler cette modification") puis modifier votre mot de passe".

L'entreprise rappelle par ailleurs la nécessité de choisir un mot de passe complexe, combinant chiffres, lettres et signes de ponctuation, et d'utiliser la double authentification afin d'éviter la prise de contrôle par des tiers.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL