Les universités américaines sont toujours en tête

Claudine Rigal
Août 15, 2018

Si seuls trois établissements de l'Hexagone figurent dans le top 100 des meilleures universités dans le monde, elles sont 19 sur l'ensemble du classement et ses 500 universités, contre 20 l'an passé. Pour la seizième année consécutive, Harvard domine le classement, devançant sa compatriote Stanford et l'université britannique Cambridge.

L'édition 2018 du classement de Shangaï a donné son verdict mardi 14 août, et une fois de plus, les universités françaises peinent à figurer parmi les 500 meilleurs établissements d'enseignement supérieur du monde. Huit des dix premières places sont occupées par des établissements américains. McGill se trouve en 70e position, tandis que l'Université de Montréal se classe de manière non définie entre le 101e et le 150e rang en compagnie d'autres institutions. Cette faculté française est en réalité la fusion entre Paris-Sorbonne et l'université Pierre-et-Marie-Curie (classée à la 40ème place l'an dernier). Une position qui "confirme Sorbonne Université comme une université de recherche de dimension internationale", s'est félicité l'établissement dans un communiqué.

L'université Paris-Sud prend la 42e position, devant l'École normale supérieure de Paris (64ème).

Le classement est fondé sur le nombre de prix Nobel et de médailles Fields décrochés parmi les étudiants diplômés et les professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leurs discipline ou bien encore la quantité de publications dans les revues "Nature" et "Science". Certains critères évalueraient par exemple davantage les performances passées des établissements plutôt que la qualité d'enseignement actuelle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL