L'Iran exclut toute rencontre avec les Etats-Unis

Claudine Rigal
Août 15, 2018

Le 8 mai, M. Trump a signé le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en juillet 2015 et demandé que le pacte soit renégocié.

Même si M. Trump a dit vouloir exercer, à travers ses sanctions, une "pression maximale " sur l'Iran accusé de "d'activités néfastes", il a dit être prêt à des discussions avec Téhéran et à un nouvel "accord global ".

Vendredi, Majid Takht Ravanchi, ministre adjoint iranien des Affaires étrangères en charge des affaires européennes et américaines, a également affirmé n'avoir vu "aucune raison" pour des pourparlers entre Donald Trump et le président iranien Hassan Rohani lors de la 73e session de l'Assemblée générale de l'ONU en septembre prochain. "Les Américains ne sont pas honnêtes et leur dépendance aux sanctions ne permet aucune forme de négociation", a ajouté M. Zarif.

C'est la première fois que l'Iran rejette de manière aussi explicite une offre de dialogue proposée par le président Donald Trump.

Par ailleurs, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, est intervenu hier dans la querelle grandissante entre la Turquie et les Etats-Unis, accusant Washington d'avoir "une addiction aux sanctions et à l'intimidation".

Les Etats-Unis ont rétabli mardi dernier leurs sanctions économiques contre l'Iran, conformément au souhait Donald Trump. Le président américain a prévenu ses alliés qu'ils ne pourraient plus commercer avec les Etats-Unis s'ils continuaient à en faire avec l'Iran. ", a réagi Donald Trump".

Avec un risque d'aggravation de la crise économique, plusieurs villes d'Iran ont été le théâtre ces dernières semaines de manifestations sporadiques et de grèves contre le chômage et l'inflation, mais aussi pour exprimer la colère envers le système politique. Les Etats-Unis ont ainsi décidé de rétablir leurs sanctions visant l'Iran ainsi que les entreprises ayant des liens avec Téhéran qui ont jusqu'à 180 jours pour se retirer du pays.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL