"À Lourdes, j'espère évacuer le stress" — L'évêque de Liège

Pierre Vaugeois
Août 18, 2018

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est un braquage tout à fait particulier qui s'est déroulé à Liège dans la nuit de mardi à mercredi. Après avoir emporté de l'argent, des calices en or et des tableaux, ils ont séquestré les deux hommes dans la salle de bain avant de repartir avec leur butin. "Ils parlaient allemand ainsi qu'une langue étrangère non identifiée et s'exprimaient mal en français".

Selon le diocèse, les voleurs se sont introduits dans les bâtiments de l'évêché par une fenêtre de la toilette du rez-de-chaussée. Pour le diocèse, il s'agit de "professionnels" qui cherchaient notamment de l'or. Ils ont agressé l'évêque, ainsi que son filleul présent dans la maison.

Les malfrats ont ensuite demandé de l'or.

Face à leurs exigences, "l'évêque n'a pu que donner les trois calices conservés dans l'oratoire et la chapelle de l'évêché", selon le communiqué du diocèse. Ils n'ont été libérés que mercredi matin par le concierge.

"Ensuite, ils ont demandé des peintures de valeur", notamment des Picasso, et "l'évêque leur a indiqué quatre albâtres du XVIIe siècle, qui décoraient la salle du conseil", ajoute le texte.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL