Macron va intervenir dans l'affaire d'un Français condamné au Maroc — Terrorisme

Pierre Vaugeois
Août 12, 2018

Arrivée samedi matin devant les grilles du fort de Brégançon, où le couple présidentiel passe ses vacances, la mère de Thomas Gallay, Français condamné en appel à 4 ans de prison au Maroc pour appartenance présumée à une cellule terroriste, a été reçu par Emmanuel et Brigitte Macron pour plaider la cause de son fils, qui clame son innocence. Là-bas, elle entre en contact avec un responsable de communication d'Emmanuel Macron, venu pour un point presse avec le président.

La mère du détenu a fait le pied-de-grue devant les barrières du fort de Brégançon avec une pancarte demandant l'aide du chef de l'Etat, avant d'être reçue dans la résidence présidentielle avec son autre fils.

"Je lui fais confiance, de toute façon je pense que c'est la seule personne à même de résoudre ce problème", a confié Béatrice Gallay aux journalistes de bFMTV. "Il m'a attendu, il va s'en occuper personnellement, c'est tout ce que je pouvais souhaiter", s'est réjouie la mère de famille après son rendez-vous. Selon RTL, ce dernier avait été condamné en juillet 2016 pour "soutien financier" à des personnes ayant voulu perpétrer des actes terroristes, après avoir été interpellé 5 mois lors d'un vaste coup de filet antiterroriste mené par les services marocains. Ce qu'il a toujours nié. Béatrice Gallay se bat donc pour la libération de son fils.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL