Quatre morts dans une fusillade toujours en cours — Canada

Xavier Trudeau
Août 10, 2018

Une fusillade a fait au moins quatre morts ce vendredi matin dans la ville canadienne de Fredericton, dans la province du Nouveau-Brunswick. La police a indiqué sur Twitter qu'"au moins quatre personnes" ont été tuées dans la fusillade, sans plus d'informations. La police a appelé la population à éviter la zone, un quartier résidentiel proche d'une petite zone commerciale selon des témoignages recueillis par les télévisions. L'avis de rester chez soi est toujours en vigueur dans le quartier de la ville de Fredericton. Des policiers, des pompiers et des ambulanciers sont déployés dans le secteur, selon Radio Canada qui parle d'eventuels policiers parmi les victimes. We will release confirmed information as soon as we can.

Une vingtaine d'enfants ont été confinés dans leur garderie, a témoigné Rachel Le Blanc. Robert DiDiodato, un habitant du quartier interviewé par CBC, a raconté avoir entendu des bruits de "pétards" vers 7 heures du matin. Selon des témoins ils auraient été entendus en début de matinée vers 7h20 (heure locale). "Les premières images de la chaîne CBC montraient de nombreuses voitures de police et des ambulances encadrant une zone résidentielle pavillonnaire". Le quartier de Brookside, au centre de la ville, a été bouclé et "l'enquête se poursuit", a ajouté la police. "Vu le rythme, ça aurait pu être un coup de feu", a-t-il déclaré. Le 4 juin 2014, trois agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avaient été tués et deux autres blessés par un homme lourdement armé, à Moncton, à environ 200 km de Fredericton dans la même province. La fusillade avait été revendiquée par le groupe État islamique (EI), mais la police a affirmé n'avoir aucune preuve permettant d'étayer cette revendication.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL