Révocation d' Akossi Bendjo, il veut libérer la Côte d’Ivoire

Xavier Trudeau
Août 3, 2018

Noël Akossi Bendjo, un des cadres du PDCI, proche d'Henri Konan Bédié, désormais opposé au parti unifié RHDP, a été révoqué de son poste de maire de la commune du Plateau, le principal centre d'affaires du pays.

La décision du Conseil des Ministres ce 1er août 2018, est complètement arbitraire et digne d'un régime totalitaire. "De graves déviations dans la gestion du Maire (Ndlr, Akossi Benjo) relevant du maniement des fonds communaux, du faux en écriture publique, et du détournement de fonds portant sur des milliards FCFA ", sont les motifs fournis par le porte-parole du gouvernement pour justifier la décision.

"Les enquêtes sont en train d'être menées pour consolider les chiffres exacts", a ajouté Sidi Touré qui précise qu'il ne s'agit pas d'une question politique. Révocation de Bendjo, les preuves de l'illégalité: Tout ça pour Sawegnon? " Le PDCI, constate que cette révocation vient s'inscrire dans une série qui cible ses élus et de ses cadres militants, notamment le limogeage de l'inspecteur générale d'Etat Gnamien N'Goran et la suspension illégale du président du Conseil régional du Hambol, le ministre Jean Louis Billon ", a indiqué M. Narcisse Kouadio dans une déclaration lue devant la presse.

Le PDCI-RDA note avec stupéfaction le non-respect, dans le cas d'espèce, de la loi et des procédures administratives en vigueur en matière de contrôle de la gestion des collectivités locales. Le PDCI-RDA conclue à un harcèlement et à une grave violation de la présomption d'innocence, intolérables dans un Etat dit de droit. Le PDCI et le RDR qui ne sont plus unis par les liens du RHDP commencent à se chercher des poux dans la tête.

Le PDCI-RDA condamne la dérive autoritaire du Gouvernement qui tend à mettre en péril le droit et les libertés en Côte d'Ivoire. Le parti demande la fin des poursuites contre le maire.

"Le PDCI compte également rencontrer les différentes chancelleries afin de leur présenter la situation qui prévaut et les prendre à témoin". Aussi n-a-t-il pas manqué d'inviter les militants du parti à se tenir prêt pour les mots d'ordres futurs.

Fait à Abidjan le 02 aout 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL