Stanton Glantz s’attaque une fois de plus à l’e-cigarette — ETUDE

Evrard Martin
Août 30, 2018

Une nouvelle étude à charge contre l'e-cigarette? Les scientifiques ont aussi montré que le vapotage quotidien entraînait des risques comparables au fait de fumer des cigarettes traditionnelles chaque jour. Cette étude révèle également que les fumeurs qui optent à la fois pour la cigarette classique et pour la cigarette électronique ont 5 fois plus de risques cardiaques que les non-fumeurs.

Pour cette étude, l'équipe a rassemblé des données concernant 69.452 participants interrogés sur leur consommation de tabac, sur leur utilisation de la cigarette électronique et sur leur historique de crise cardiaque.

"La plupart des adultes qui vapotent continuent à fumer des cigarettes", a expliqué le directeur de l'étude Stanton Glantz. Alors qu'ils pensent réduire leurs risques sur la santé, nous avons trouvé que le risque d'attaque cardiaque des cigarettes électroniques s'ajoute aux risques émanant de la cigarette.

"Le risque de crise cardiaque chute immédiatement après l'arrêt de la cigarette", a noté le professeur Glantz. "Nos résultats suggèrent la même chose quand les fumeurs cessent d'utiliser les cigarettes électroniques".

Durant celles-ci, des spécialistes ont demandé aux participants s'ils avaient déjà consommé des cigarettes électroniques et / ou des cigarettes et si un médecin ou un autre professionnel de la santé leur avait déjà diagnostiqué une crise cardiaque. Enfin, quart des 2 259 personnes qui utilisaient actuellement une cigarette électronique étaient d'anciens fumeurs et environ 66% d'entre eux étaient des fumeurs de cigarettes.

Les chercheurs ont constaté que la probabilité de souffrir d'une crise cardiaque était à peu près la même pour ceux qui continuaient à fumer des cigarettes tous les jours que pour ceux qui privilégient la cigarette électronique. On notera que chez les personnes qui fumaient et vapotaient chaque jour, leur risque de subir une crise cardiaque était 4,6 fois supérieur aux personnes qui n'avaient jamais fumé l'un de ces produits. Il se pourrait bien que vapoter soit donc très dangereux pour la santé. "Le seul moyen de réduire considérablement le risque de crise cardiaque est de cesser de fumer.", concluent les auteurs. En France, la Fédération Française de Cardiologie finance une étude pour savoir si la cigarette électronique présente bel et bien un risque cardio-vasculaire. Ils veulent tout simplement réduire les effets néfastes sur la santé du tabac.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL