Suisse : 20 morts dans un crash d'avion

Claudine Rigal
Août 6, 2018

Les autorités donneront plus d'informations sur le crash dimanche dans l'après-midi.

Dix-sept ressortissants suisses et une famille de trois Autrichiens se trouvaient à bord de l'appareil, un trimoteur Junker JU52 HB-HOT de la compagnie JU-Air, construit dans les années 1930 et qui effectue désormais des vols touristiques ou charters. L'appareil pouvait transporter 17 passages et 3 membres d'équipage et était complet: il n'y a eu aucun survivant. L'accident aurait eu lieu à 2500 mètres d'altitude, alors que l'appareil retournait à l'aéroport de Dübendorf.

"La police a la triste certitude que les 20 passagers ont péri", a déclaré une porte-parole, Anita Senti, lors d'une conférence de presse organisée à Flims, au pied du Piz Segnas, une montagne qui culmine à quelque 3.000 mètres. Il s'agit de 9 hommes et 8 femmes venant des cantons de Zurich, Thurgovie, Lucerne, Schwyz, Zoug et Vaud ainsi que d'un couple et de leur fils venant d'Autriche.

"L'avion a fait un virage de 180 degrés vers le sud et est tombé comme une pierre vers le sol", a raconté un témoin, ajoutant que les débris étaient éparpillés sur "une zone très réduite", ce qui écarterait l'hypothèse d'une explosion.

Une enquête a été ouverte par le Ministère public de la Confédération, en collaboration avec le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE), le Ministère public des Grisons et la police cantonale, pour établir les causes du drame.

L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a décrété fermé l'espace aérien du Piz Segnas jusqu'à dimanche soir.

Ju-Air a également annoncé qu'elle suspendait temporairement tous les vols de ses "Tantes JU".

La compagnie ne mentionnait jusqu'à aujourd'hui qu'un seul accident, en 1987, à l'aéroport de Coblence, dans le centre de l'Allemagne, qui n'avait fait aucun blessé. Un autre accident d'avion s'était produit samedi dans la matinée dans le nord de la Suisse.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL