Tesla rassure sur sa production malgré les frasques d'Elon Musk

Xavier Trudeau
Août 3, 2018

"Une production hebdomadaire de 7000 véhicules (tous modèles confondus), soit 350'000 par an, devrait permettre à Tesla de devenir durablement profitable pour la première fois de notre histoire - et nous nous attendons à encore augmenter notre rythme de production au troisième trimestre", a indiqué le groupe.

Enfin, et c'est assez rare pour être souligné, Elon Musk s'est excusé devant le parterre d'analystes pour ses comportements récents: l'entrepreneur star s'était montré particulièrement désagréable lors de la conf-call des précédents résultats, sans même parler de ses injures adressées à l'un des sauveteurs des 13 enfants thaïlandais prisonniers d'une grotte.

Habitué des coups de sang et critiqué pour son ton parfois jugé hautain, Elon Musk a de plus présenté ses excuses pour avoir été "impoli" avec des analystes qu'il avait sèchement éconduits début mai, une énième bévue qui avait entraîné une chute du titre le lendemain. Il a expliqué que le manque de sommeil l'avait rendu irritable mais "il n'y (avait) vraiment aucune excuse pour les mauvaises manières", usant d'un ton plus humble qu'à l'accoutumée.

Les investisseurs ont préféré tourner les yeux vers l'avenir du groupe, qui joue gros avec son dernier-né, le Model 3, qui a connu de gros retards de production, entraînant une longue attente pour les clients. Tesla accélère sa production "en améliorant l'utilisation de nos chaînes existantes et en faisant des améliorations ciblées pour régler les goulets d'étranglement, plutôt que de construire de nouvelles chaînes", "l'approche la plus cohérente financièrement", dit encore le groupe de Elon Musk.

"Le constructeur compte résorber ses importants retards sur la production de Model 3 et assure qu'il construira dès ce mois d'août 6.000 Model 3 par semaine contre 5.000 actuellement".

Se référant à ses propres recherches, Tesla affirme que le marché de ce modèle est beaucoup plus large que celui des berlines de taille moyenne de classe premium. Il a livré 18'449 Model 3 sur le trimestre.

"Malgré les yeux scrutateurs du public et des investisseurs, Tesla reste complètement concentré sur le long-terme", a salué Gustavo Huber, consultant spécialisé.

Au 2e trimestre la trésorerie est restée dans le rouge, présentant un déficit de 739,5 millions de dollars, alors que les analystes tablaient sur environ -900 millions après un milliard au premier trimestre.

En réaffirmant ne pas avoir besoin de nouvelles levées de fonds et surtout en annonçant que les dépenses seront inférieures à 2,5 milliards de dollars en 2018, soit moins que les attentes des analystes, le patron de Tesla a donné des indications positives concernant le problème du "cash burn" qui effrayaient les analystes.

Tesla est régulièrement malmené en Bourse, souvent à cause des frasques de son patron, également à la tête de SpaceX.

Elon Musk serait-il en train de devenir raisonnable? Tesla a annoncé au printemps une restructuration, prévoyant notamment une baisse de 9% de ses effectifs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL