Trump annonce qu’il participera aux commémorations de la Grande Guerre à Paris

Claudine Rigal
Août 19, 2018

Les médias américains ont rapidement souligné les coûts exorbitants d'un tel évènement en comparant l'argent nécessaire pour organiser des exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, le président dénonçant des dépenses "énormes" et le budget dévolu à un grand défilé militaire.

"Peut-être ferons-nous quelque chose l'année prochaine à Washington quand le prix aura NETTEMENT BAISSÉ".

Les états-UNIS n'a pas organisé une grande parade militaire à Washington depuis 1991. Maintenant nous pouvons acheter quelques avions de chasse de plus! Nous considérions initialement la date du 10 novembre 2018 mais avons décidé d'explorer d'autres options, en 2019.

Ce 17 août, le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé qu'il se rendrait en France le 11 novembre prochain afin de participer aux commémorations de l'armistice de 1918 à Paris.

Le colonel Rob Manning avait lui annoncé le report du projet. "Eh oui, je suis Muriel Bowser, la maire de Washington, la politicienne locale qui a, enfin, fait voir à la star de téléréalité à la Maison Blanche la réalité (21,6 millions de dollars) des défilés/évènements/manifestations dans l'Amérique de Trump (triste) ", a-t-elle ironisé, reprenant à son compte l'adjectif souvent utilisé par le président pour qualifier ses détracteurs. La question de son coût avait suscité interrogations et critiques sur l'utilisation de l'argent public. La cérémonie devait se tenir à l'occasion du Veterans Day qui rend hommage aux anciens combattants.

Selon des sources, le budget estimé pour organiser un tel défilé pourrait atteindre les 92 millions de dollars, soit plus de trois fois le montant initialement envisagé, ce qui a soulevé des critiques à l'encontre de Donald Trump.

Le 14 juillet 2017, Donald Trump, invité d'honneur du défilé des Champs-Élysées, avait salué l'école polytechnique et la patrouille de France.

En février dernier, le président américain avait annoncé vouloir créer un défilé, histoire de rappeler aux yeux du monde la puissance militaire américaine. Il y avait assisté lorsqu'il avait été reçu en grande pompe par le président Emmanuel Macron à Paris l'année dernière.

"Nous avions à l'origine pensé au 10 novembre 2018 pour cet évènement mais nous nous sommes mis d'accord pour examiner les possibilités en 2019", selon ce court texte.

Dans le tweet précédent celui-ci, Donald Trump a confirmé qu'il n'organiserait pas la parade dont il rêvait, dans les rues de la capitale fédérale américaine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL